Menu Fermer

Le « faucardage », une solution de court-terme contre les plantes invasives de la Vilaine, intervention de Yannick au Conseil Municipal du 9 décembre 2019

Madame la Maire, chers collègues,

Par cette délibération vous nous proposez de voter en faveur d’un groupement de commande entre notre Ville, Rennes Métropole et Cesson-Sévigné pour lutter contre les plantes invasives de la Vilaine et notamment l’Égérie dense qui a massivement proliféré ces derniers mois, entravant la circulation et les activités nautiques.

Deux opérations de faucardage, c’est-à-dire de coupe de ces plantes, ont déjà été menées il y a quelques semaines. Ces opérations ont été menées dans la précipitation car le bateau-moissonneur laissait partir au grès des courants les morceaux d’Égérie dense coupés, leur permettant alors d’aller bouturer et donc proliférer plus loin. Ceci s’apparentait donc, au sens propre comme au sens figuré à un coup d’épée dans l’eau.  Cette fois-ci, il est question de ramasser les morceaux coupés, ce qui est une sage décision.

Cependant, le faucardage ne reste qu’une solution imparfaite car non seulement il permet aux souches d’Égérie dense de croître plus rapidement une fois coupées mais en plus le bateau-moissonneur ne peut pas mener de coupe dès lors que le niveau de l’eau est trop bas.

Par ailleurs, les causes de la croissance disproportionnée de cette plante invasive sont connues, le taux de phosphore dans l’eau trop élevé dû aux rejets des stations d’épuration et aux rejets agricoles, couplé à une température de l’eau relativement chaude sont les conditions idéales à son développement. Si nous ne pouvons pas contrôler la température de l’eau de la Vilaine, nous pouvons contribuer, y compris à notre échelon, à améliorer sa qualité.

Voilà pourquoi, même si nous voterons favorablement cette délibération, nous aurions aimé voir un plan d’action ambitieux pour lutter contre les rejets polluants dans la Vilaine.

Merci de votre écoute.

Autres articles qui pourraient vous intéresser