Menu Fermer

Nous sommes en colère

vlcsnap-2015-08-24-19h07m34s138

En cette période de rentrée politique, nous sommes en colère. En colère contre la ville de Rennes qui tout l’été a réclamé l’expulsion des 18 demandeurs d’asile somaliens qui campent aux Gayeulles sans proposer de solution d’hébergement alternative. En colère car le Préfet, voix du gouvernement en Ille-et-Vilaine n’assume pas sa mission d’accueil des migrants. En colère car livrés à eux-mêmes, simplement appuyés par quelques militants, ils ont été attaqués par l’extrême-droite qui a lacéré leurs tentes et les a aspergé de lacrymogène. En colère car la ville réclame désormais 1500€ de frais d’avocat aux migrants suite au procès du 4 septembre alors que ces personnes n’ont pas le moindre euro en poche. Et surtout, surtout, en colère parce que le Parti Socialiste 35 n’a même pas l’honnêteté de reconnaitre qu’il mène une politique antisociale et se donne bonne conscience en brandissant des pancartes «l’accueil pour moi c’est oui » lors de son dernier bureau fédéral. Il est grand temps que cette parodie de politique sérieuse cesse, notre ville est en totale capacité d’accueillir quelques dizaines de réfugiés politiques. Alors qu’il reste un mois avant que le Tribunal administratif rende son jugement quant à l’expulsion, nous faisons et ferons tout ce qui nous est possible pour que ces personnes bénéficient d’un accueil digne.

Yannick LE GARGASSON et Jean-Paul TUAL, élus du Front de Gauche de Rennes.

Autres articles qui pourraient vous intéresser