Menu Fermer

Patinoires extérieures : 110 000€ bien mal investis ! Intervention de Yannick au Conseil Municipal du 8 octobre 2018

L’été que nous venons de traverser dans l’hémisphère Nord a démontré de façon spectaculaire et inquiétante les effets désastreux du réchauffement climatique. Ce réchauffement est lié à l’activité humaine telle qu’elle est organisée autour de la recherche du profit, de la recherche du moindre coût et de la surconsommation organisée.

Il s’agit bien sûr de tendances mondiales, qu’il faut combattre. Mais il est de plus en plus impérieux que nous agissions localement à tous les niveaux, dans la moindre de nos décisions pour ne pas aggraver la situation.

A cet égard et au regard de ces nécessités dont nous devons être tous conscients, nous trouvons anormal qu’il soit prévu pour les fêtes de fin d’année l’ouverture de patinoires en plein air ou « hors les murs » pour reprendre l’expression de la présente délibération. Ces patinoires vont consommer beaucoup d’énergie. Ce sera de plus une énergie utilisée pour une activité de loisir à des fins commerciales et non pas par nécessité. Il faut noter que le coût de l’Avenant à la délégation de service public qui permettra cette activité est très important, il est de 110 000 euros par an. Ce budget devrait être consacré à un autre usage plus utile à tous.

C’est un très mauvais signe qui est envoyé aux citoyennes et aux citoyens de Rennes alors que le message que doit porter notre collectivité est celui d’une attitude exemplaire et de tous les instants, à notre mesure, en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Nous voterons contre cette délibération.

Autres articles qui pourraient vous intéresser