Menu Fermer

Prairies St Martin, non, l’abattage des arbres n’a rien d’obligatoire !

Nous comprenons l’indignation des riverains et des promeneurs des Prairies St Martin suite à l’abattage de dizaines d’arbres dans sa partie Nord.

Cet espace naturel, sauvage, au lieu d’avoir été respecté et protégé, se retrouve transformé pour des activités de loisirs mais aussi pour satisfaire des exigences urbanistiques d’une Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) voisine. Nous votons à chaque fois contre les délibérations qui ont trait à ce vaste projet. Notre entêtement se base justement en contradiction avec le non-respect de cet espace exceptionnel par la Majorité municipale.

En effet, il n’y a aucune obligation à couper ces arbres, d’autant qu’un arbre arraché c’est une biodiversité qui est chamboulée. Contrairement à ce qui a pu être dit, ils n’ont pas été abattus  parce que certains seraient malades, ils ont été abattus parce que la Majorité a voulu urbaniser une zone humide et inondable, la ZAC Armorique. Cet aménagement entraîne une obligation de compensation de terrain inondable, qui s’effectue en creusant un immense trou sensé recevoir l’afflux de milliers de m3 d’eau amenés par la crue centennale estimée.

Cependant, les riverains, les Rennaises et les Rennais comprennent bien la supercherie et, comme souvent, la « concertation » organisée sur ce sujet relève plus de l’affichage que d’une réelle co-construction. L’urbanisme-bulldozer contredit le discours vert et bleu tant vanté par la Majorité. Modifier le lit majeur d’une rivière définit, à lui seul, le manque de respect de la nature. Aucune association environnementale n’approuve ce projet.

Voilà pourquoi, ce projet doit être revu pour prioriser le maintien des arbres et des espaces naturels à une logique étriquée de l’aménagement de l’espace. En tout cas, nous sommes disponibles pour toutes les mobilisations à venir. Dans ce domaine également, il devient urgent de changer de majorité en 2020.

Autres articles qui pourraient vous intéresser