Menu Fermer

Rennes Métropole doit conditionner ses subventions aux entreprises, intervention de Yannick au Conseil de Rennes Métropole du 7 mars 2019

Monsieur le Président, chers collègues,

Une courte intervention sur la proposition de subventionner à hauteur de 1.150 000€ pour 2019 l’association Le Poool qui aide au développement de start-ups sur notre territoire.

Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire ici, je suis favorable à ce que la puissance publique aide les petites entreprises, notamment dans le secteur du numérique comme c’est le cas ici, puisque ceci participe d’une politique économique cohérente de développement de secteurs-clefs, utiles à l’intérêt général. Voilà pourquoi je voterai cette délibération.

Cependant, la question d’une conditionnalité de ces aides est une question centrale. En d’autres termes, pas 1€ d’argent public ne devrait être alloué, directement ou indirectement, à une entreprise qui ne respecte pas une certaine éthique sociale et environnementale. Il est normal qu’en échange d’un coup-de-pouce de notre Métropole il y ait des contreparties dans ce domaine mais aussi dans celui des résultats économiques en termes de créations d’emplois notamment. Aussi, il me paraît important que l’un des critères principaux d’attribution des aides soit une grille globale RSE pour établir le niveau de subventionnement des entreprises.

Plus généralement, il apparaît indispensable que les politiques économiques ne soient pas déconnectées de principes politiques et de valeurs portées par la Métropole. Voilà pourquoi je trouve très dérangeant de constater que l’association Bretagne Commerce International, dont le Poool est un adhérent majeur, fasse la promotion, en ces termes, sur son site, dans un article du mois dernier, du régime du Président fasciste brésilien Jair Bolsnaro.  Je cite. « Après une grave crise économique en 2015-2016, une stagnation économique en 2017 et des élections présidentielles en 2018, le Brésil se réveille progressivement de sa torpeur et reprend petit à petit sa place dans le scénario économique mondial. […] Le scénario économique et politique plus tranquille et prévisible qui semble se dessiner pour les prochaines années, permet la reprise des investissements en technologie et des projets de développement sur le moyen, long terme au Brésil. C´est le moment, pour les entreprises bretonnes de se positionner ! « .  Il est écrit « une politique plus tranquille et prévisible » ! Nous parlons d’un président qui veut fusiller les militants de gauche, réprimer durement l’homosexualité, mener une politique raciste, s’attaquer aux peuples autochtones, détruire l’Amazonie à des fins productives. Le rédacteur a une notion singulière de la tranquillité !

En rédigeant un tel texte Bretagne Commerce International fait fi non seulement de tout  discernement mais aussi de toute valeur morale. Cela mérite à mon sens que la Métropole invite l’association Le Poool  à plus de vigilance et d’exigence vis à vis  de ses partenaires.

Autres articles qui pourraient vous intéresser