Menu Fermer

Soutien aux salariés de Kéolis

Depuis près de deux mois les salariés de Kéolis, aussi bien conducteurs que techniciens, mènent des actions de grève qui impactent la fréquence de passage des bus du réseau Star. Plus de 50% des agents participent à celle-ci, à l’appel de plusieurs syndicats.

Après avoir rencontré une délégation syndicale dès le 20 novembre dernier, nous constatons que leurs revendications sont légitimes et récurrentes chez Kéolis.

En effet, il y a un problème récurrent de manque d’effectifs, ce qui entraîne une charge de travail supplémentaire pour les salariés, notamment en termes de temps de parcours d’une ligne et de contraction des temps de pause. Ce type de gestion détériore les conditions de travail des salariés. De la même manière, les salariés de la maintenance des bus, en grève à 98%, souffrent également d’un type d’organisation qui dénature leur métier et ne permet pas aux bus d’être suffisamment vérifiés en prévention.

A ce manque d’effectifs s’ajoutait un manque de bus dans le parc métropolitain. La mobilisation des personnels a permis d’accélérer l’acquisition de 15 bus par Rennes Métropole pour palier à ce manque.

 Enfin, le « dialogue social » semble difficile, la Direction ayant refusé toute négociation pendant 5 semaines.

La direction de Kéolis et Rennes Métropole se refusent depuis au moins deux ans à donner les bonnes réponses aux problèmes posés. Voilà pourquoi nous demandons à Monsieur Couet de répondre aux attentes légitimes des salariés de Kéolis. Nous nous sommes opposés en Conseil de Rennes Métropole à la Délégation de Service Public du service de transport à l’entreprise Kéolis, en mettant en avant l’intérêt d’une régie publique. Nos convictions sont aujourd’hui renforcées.

Autres articles qui pourraient vous intéresser