Menu Fermer

Un pas de plus vers le RER Métropolitain

Les élus Parti de Gauche – France Insoumise de Rennes se félicitent de l’avancement du dossier de création d’un RER Métropolitain.

Ce projet, qui consisterait à augmenter le cadencement des TER sur les 5 lignes ferroviaires qui traversent la Métropole, y compris en heure creuse, le soir et le weekend, constitue pour nous un projet d’avenir, que nous portons depuis 2014.  Ce RER métropolitain donnera des solutions alternatives à la voiture aux personnes habitant en 2ème ou 3ème couronne de Rennes.

Après des années de bataille au sein du Conseil de Rennes Métropole et malgré l’inflexibilité de la Majorité sortante, les signaux envoyés par les partenaires nous encouragent dans notre vision des mobilités locales. Le Directeur territorial de SNCF Réseau parle d’un plan de 1 milliard d’euros de travaux dans les 10 ans, correspondant aux besoins pour la mise en place réelle du RER Métropolitain. L’État vient de lancer une étude sur ce sujet alors que la région a déjà montré son intérêt il y a plusieurs mois.

Reste le 4ème et dernier acteur, Rennes Métropole, et son actuel Vice-Président Jean-Jacques Bernard qui combat ce projet depuis le début. Cette option n’a même pas été envisagée dans le cadre du débat sur le Plan de Déplacement Urbain (PDU) de janvier 2020, au motif que ce serait un projet « trop lointain » puisqu’à horizon 2030. À cette occasion, nos propositions en matière de solutions ferroviaires ont donc été rejetées sans nuance. Sur ce point notre Métropole roule à contresens.

Penser les déplacements de demain dans le cadre d’une Métropole c’est bien sûr servir la population qui y habite mais c’est aussi adapter, de façon globale, cohérente et généreuse, ces transports à un territoire bien plus large. C’est ce que permettrait  un RER métropolitain.

Face à l’urgence climatique, nous considérons qu’une bonne gouvernance ne peut être faite d’autres choses que de planifications et d’anticipations.

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser