Menu Fermer

Vigilence accrue sur le nouveau régime indémnitaire des agents de la Ville ! Intervention de Jean-Paul au Conseil Municipal du 8 octobre 2018

Madame la maire, chers collègues,

Il nous est demandé dans ce projet de délibération d’instaurer un nouveau régime indemnitaire aux personnels fonctionnaires de la fonction publique territoriale.

Fidèle à notre façon d’aborder les problématiques relatives aux personnels, nous nous plaçons, évidement, du point de vue des intérêts des salarié.e.s concerné.e.s.

Nous observons que ce régime indemnitaire est lié aux parcours. Or ces parcours fractionnent des carrières, saucissonnent les expériences professionnelles, donc compliquent, ralentissent des déroulements de carrière et les régimes indemnitaires qui leurs sont rattachés.

Mais comme toute refonte de carrières, il y a des situations gagnantes et des perdantes. Partant du principe que les indemnités liées à la fonction sont partie intégrante des revenus, il ne nous semble pas correct de valider un nouveau système qui remettrait en cause le niveau de rémunération globale des agents.

Dans ce domaine, nous constatons des pertes de revenus importantes pour bon nombre de personnes.

Par exemple, environ 15 métiers de la catégorie C perdent de 3722€ par an pour les assistants informatiques à 131€ pour les agents qualifiés du spectacle. Des pertes également pour une partie des techniciens et des cadres en fonction des évolutions de carrière.

Au-delà de ça, ce nouveau régime indemnitaire ne résout pas la question des rémunérations anormalement basses des personnels de la territoriale et surtout ne résoudra pas l’égalité indemnitaire entre les femmes et les hommes.

C’est l’augmentation de la valeur du point d’indice qu’il faut défendre. Et sur cette question beaucoup d’entre vous ici élu.e.s, ancien.nes supporters.trices de Sarkozy, Hollande ou Macron, avaient soutenu le gel du point d’indice.

Des inquiétudes planent sur la mise en place de ce régime sur les 4 années à venir puisque des élections se tiendront d’ici là.

À moins qu’une majorité « insoumise » ne sorte des urnes aux prochaines élections municipales, levant donc toute inquiétude sur ce point.

Nous formulons un avis défavorable à ce régime indemnitaire.

Autres articles qui pourraient vous intéresser